Blog

Levée de fonds au profit des soins de santé spécifiques d’enfants handicapés 26 Oct

Levée de fonds au profit des soins de santé spécifiques d’enfants handicapés

Le non prise en compte par les actions communautaires des personnes handicapées est une problématique insidieuse dans notre société.  Cette situation est la conséquence de considérations incommodes attribuées au handicap.

Ces deux dernières décennies, les objectifs du développement durable (ODD) ont essentiellement intégré les mêmes droits pour tous notamment dans les domaines de la santé (OOD : «Santé et bien être pour tous »), de l’éducation (ODD4 : « Education de qualité »), du social (ODD10 : « inégalités réduites ») en vue de favoriser un développement inclusif des collectivités locales.

Au Bénin, depuis lors, l’existence de la personne handicapée connaît un sort un peu plus rose mais la finalité de ces objectifs est encore loin d’être atteinte.

A l’instar d’organismes internationaux et nationaux,  l’ONG Le Laurier (organisation béninoise locale de l’aide à la jeunesse) plaide pour des interventions qui autonomisent les personnes vivant avec un handicap en suscitant leur accès aux soins de santé spécifiques, à une éducation adaptée et leur accès aux services  social et de justice.

Au nombre des besoins spécifiques liés à leurs handicaps, la santé s’avère l’élément capital et incontournable pour favoriser leur participation communautaire.

Malheureusement, la pauvreté étant plus encrée dans les familles où vivent les personnes handicapées, accéder aux soins de santé spécialisés n’est en effet  pas évident.

En Outre, la pertinence que l’environnement puisse être adapté à leur mobilité pour favoriser leur autonomie et permettre aux personnes handicapées d’occuper des fonctions productives au sein de leurs communautés est indéniable. Ce qui implique, un aménagement des infrastructures sociocommunautaires (les bureaux de la Mairie, des arrondissements, du centre de promotion sociale, du service des impôts, du tribunal, des écoles, des centres de santé, des installations sportives etc.) qui répondent aux normes d’accessibilités inclusives.

Le Laurier et les organisations communautaires de base ainsi que les structures nationales qui s’intéressent à la thématique du handicap et de l’inclusion sociale se mobilisent pour contribuer à l’amélioration de la qualité de vie d’enfants vivant avec un handicap en levant les fonds nécessaires aux soins de santé spécialisés au moyen d’un ‟match de gala inclusif de football.

Cette initiative collective a pour buts transversaux de plaider pour :

-la promotion de l’éducation inclusive ;

-la promotion de l’éducation physique et sportive inclusive dans les établissements scolaires ;

– l’aménagement des infrastructures sportives et administratives pour favoriser l’accès autonome des personnes handicapées ;

-la prise en compte des personnes handicapées par les actions communautaires notamment concernant les droits sexuels et santé de reproduction.

Les villes béninoises ont besoin d’être résilientes et  la résilience par le sport est possible pour ceux qui peuvent trouver dans cet engagement un écho bienveillant de l’entourage stimulant, une motivation, un projet à mener.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 11 =